Toute l'actualité

COMMUNIQUE

La France métropolitaine est actuellement en Zone Règlementée vis-à-vis de la FCO BTV-8 et BTV-4. Aussi des exigences spécifiques de pays tiers s’imposent aux professionnels de la filière bovine française pour les exports.

Depuis ce début d’année, plusieurs évolutions règlementaires ont eu lieu, en lien avec l’évolution de la maladie sur le territoire.

Cet automne 2018 le nombre de veaux positifs FCO a été significatif (18 à 20% contre 3 à 4% l’an dernier). Or, avec plus de 250 000 veaux français exportés en 2017, le débouché export est devenu indispensable à l’équilibre du marché du veau nourrisson, notamment vers l’Espagne.

Dans ce contexte, les familles professionnelles de la filière veau à l’échelle nationale ont validé un protocole pour tous les veaux de plus de 14 jours, quel que soit leur destination. Pour maintenir le marché, l’engagement de tous les acteurs est primordial.

Ce protocole stipule notamment le rôle de l’éleveur pour effectuer la désinsectisation des animaux sur son exploitation et de l’enregistrer dans son carnet sanitaire d’élevage.

Le GDS31 recommande donc à tous les éleveurs de suivre ce protocole disponible ci-dessous.

De nouvelles règles concernant les échanges des animaux au sein de l’Union Européenne doivent être dévoilées courant 2019, les professionnels se réuniront à nouveau. L’enjeu est de trouver un débouché export pérenne par les négociants tout en tenant compte des difficultés rencontrées par les éleveurs (contraintes sanitaires en lien avec la FCO). 

DOCUMENTS A TELECHARGER:

Fiche Info Sanitaire FCO 19-Actu au 07122018

20181120_Veaux_Espagne_ProtocoleActeursFilières

Formulaire protocole désinsectisation MAJ201806

 

Sources: DDPP31, GDSFrance, Instruction Technique DGAL de juin 2018, Réussir Lait-Article.

———————————————————————————————————————————–

Contact :

Mail :gds31@reseaugds.com

Tel.: 05 61 10 43 26

Pour cette nouvelle campagne 2018/2019, compte tenu du contexte sanitaire en matière de tuberculose en France, la méthode IntraDermotuberculination Comparative (IDC) est privilégiée pour le dépistage de la tuberculose dans les élevages.

Deux injections seront réalisées sur tous les bovins de plus de 24 mois pour toutes les exploitations faisant partie des communes sujettes au dépistage pour cette campagne 2018-2019.

La CONTENTION des animaux pour le dépistage ET la lecture des résultats est PRIMORDIALE pour la bonne réalisation du dépistage et la sécurité des intervenants.

Concernant les moyens de contention, il est possible d’investir dans des matériels spécifiques (aides financières possibles dont MSA). Vous pouvez également vous rapprocher éventuellement des cuma.

Fiche détaillée d’informations sur le dépistage 2018-2019 dans le département:Fiche Info Tuberculose1-GDS31 octobre2018

Communes ou les exploitations seront dépistées (source: DDPP31): ListeCommunesDépistage2018-2019 Tuberculose- Haute-Garonne

La BVD, Diarrhée Virale Bovine, aussi appelée “maladie des muqueuses” est un virus qui touche essentiellement les bovins et peut entraîner de graves conséquences dans les cheptels infectés notamment: baisse fécondité , avortement, naissance de veaux IPI et pathologies associées à l’immunodépression (source : FRGDS Occitanie).

On estime les pertes économiques moyennes de 46 à 83€/bovin/an dans un cheptel infecté (source: FRGDS Occitanie).

Lire la suite…

INVITATION

LES RENCONTRES 2018 DU SANITAIRE EN ELEVAGE

 

Présentation et échanges 

 BVD : démarrage de la campagne d’éradication en janvier 2019 et impact sur la prophylaxie IBR

Tuberculose : renforcement des obligations de contention

 

 

Lieux et dates

Lire la suite…

La PPA, c’est quoi? Quelles mesures de protection actuelles?

La PPA (Peste Porcine Africaine), maladie virale très contagieuse et 100% mortelle pour les animaux touchés,sévit actuellement en Europe et plus particulièrement en Belgique, avec plusieurs cas avérés de la maladie sur des sangliers.

Le risque majeur de contamination est lié aux activités humaines, en particulier par les aliments à base de porcs ou de sangliers contaminés.

La PPA fait de nombreux malades et morts. Elle n’est pas transmissible à l’homme.

Lire la suite…

Questions fréquemment posées au sujet des boucles BVD

Mise à jour le 25/10/2018 :

Lire la suite…

Communiqué de presse du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation:

Une aide financière exceptionnelle est ouverte pour les apiculteurs touchés par les mortalités survenues durant l’hiver 2017-2018.

Demande en ligne via le lien suivant : http://www.franceagrimer.fr/Autres-filieres/Apiculture

 

Lire la suite…

Communiqué du Groupement de Défense Sanitaire de la Haute Garonne
Programme d’éradication de la BVD
Vers un territoire indemne – Stratégie 2019 – 2021

Pourquoi ?
En 2019, un Arrêté Ministériel va rendre obligatoire la lutte contre la BVD pour éradiquer cette maladie du territoire français : contrôle des introductions et surveillance des troupeaux ; élimination des animaux bovins IPI (Infecté Permanent Immunotolérant) ; certification du statut des bovins avant les mouvements.
Le GDS a décidé de devancer la sortie de cette nouvelle réglementation pour en limiter les effets et préparer les élevages du département. Après avoir rendu obligatoire le contrôle d’introduction BVD en 2014, le GDS initie en 2019, le dépistage des veaux IPI à la naissance. Cette action est soutenue financièrement et techniquement par le Conseil Départemental de HauteGaronne et le Laboratoire Départemental 31.

————————- Lire la suite…

Un arrêté du 19 septembre publié au Journal officiel du 26 septembre 2018 inclut la filière équine dans la liste des élevages concernés par la visite sanitaire obligatoire. Lire la suite…

La Direction générale de l’alimentation (DGAL) publie ce 19 septembre 2018 une note d’actualisation des niveaux de surveillance de la tuberculose bovine dans la faune sauvage. La Haute Garonne est toujours classée en niveau 3. 

 

Dans l’instruction technique (mise en pièce jointe), la DGAL :

Lire la suite…